Soigneur animalier : pour être au plus près des animaux !

À chaque type de personne, correspond un métier bien déterminé. En général, le secret du bonheur est de choisir un métier passionnant. Selon la personnalité de chacun, le métier qui lui conviendra, peut-être une source de joie, ou une cause d’ennui. Vu que toutes les activités peuvent se transformer en métier, la question est donc de savoir, comment le métier de soigneur animalier peut rapprocher une personne des animaux ?

Le soigneur animalier, au cœur de l’action

Comme son nom l’indique, le soigneur animalier est une personne, qui est en contact permanent avec le règne animal. Dans la mesure où les établissements qui élèvent des animaux en captivité connaissent une forte croissance, ce métier de soigneur animalier attire de plus en plus de candidats. En effet, ce soigneur opère dans les zoos et autres cliniques vétérinaires. Il est important de signaler qu’à la différence des vétérinaires, les soigneurs animaliers ne procèdent pas à une opération chirurgicale sur les animaux malades ou blessés. Toutefois, ils peuvent assister ces derniers, pour rendre leurs tâches, plus faciles. Par ailleurs, la mission des soigneurs animaliers est tout autre, mais aussi importante que celle des vétérinaires.

Le premier responsable

Dans un établissement animalier, le soigneur animalier est à la fois responsable des animaux, mais aussi de la logistique. En premier lieu, il prend en charge, le bien-être de chaque animal. Pour cela, il procède à la vérification de tous les occupants du zoo. Après, il fait préparer une ration propre à chaque espèce. Les composants et la dose de nourriture quotidienne sont contenus dans un carnet ou un autre support. Ainsi, il pourra ajuster la nourriture, selon les conditions physiques de l’animal en question. En second lieu, le soigneur a pour responsabilité d’aider l’animal à obtenir une hygiène de vie respectable. De ce fait, il participe à la séance de nettoyage et brossage. Par ailleurs, il doit également tout mettre en œuvre pour l’intégration de l’animal dans sa nouvelle résidence. Donc, le soigneur doit entretenir et aménager les cages et enclos, pour que l’animal se sente à l’aise à l’intérieur.

Un métier accessible à tous

Pour devenir un soigneur animalier, aucun diplôme ou certificat spécifique n’est requis. Toutefois, la passion à elle seule ne pourra pas emmener une personne à exercer ce métier. Il est vrai que la base de tout métier est la passion, pourtant, à cause de l’interaction avec les animaux, une connaissance basique sur l’anatomie et le système d’alimentation ne serait pas de trop.

Assistante vétérinaire : le bras droit du vétérinaire !
Pour veiller aux bonnes conditions des animaux : devenez agent animalier en refuge !