Qu’est-ce qu’un NAC ? (nouveaux animaux de compagnie)

D’acronyme Nouveaux Animaux de Compagnie, le terme NAC désigne tout animal autre que les chats, les chiens et les furets. Aujourd’hui, ils s’installent de plus en plus dans les foyers familiaux et les propriétaires peuvent les assurer, tout en faisant parfois face à quelques complications particulières. Quelles seraient ces divers animaux hors du commun ?

NAC : Définition

Par définition, l’expression NAC correspond à l’ensemble des animaux non reconnus par la législation comme étant des carnivores domestiques. Sa dénomination provient notamment de l’initiative des vétérinaires qui consultent ces bêtes « peu conventionnelles », les obligeant à adopter de nouvelles techniques et par moment à se spécialiser. D’autre part, il s’agit également des animaux domestiqués par l’homme depuis longtemps dans un but au départ utilitaire, à l’instar des lapins. Les nouveaux animaux de compagnie regroupent à la fois les animaux issus de l’élevage et ceux capturés en pleine nature.

Les différentes catégories de NAC

Les NAC sont répartis en diverses catégories. Parmi eux se classent les rongeurs comme le hamster, la souris, le lapin, le cochon d’inde etc. qui, depuis 2018, sont devenus des animaux courants dans les foyers. D’autre part, vous pouvez aussi trouver les oiseaux (perroquets, perruches et canaris) qui sont aujourd’hui de moins en moins convoités, tout comme les tortues terrestres et aquatiques. Puis, il y a également les espèces de lézards comme les agames barbus, les geckos léopards et les lézards à collerette qui sont de nos jours en captivité surtout chez le terrariophile débutant.

En outre, les espèces de serpents, très prisés par les foyers français, les poissons dans les aquariums, certains mammifères carnivores et certains singes viennent rallonger la liste. Enfin, les insectes et les araignées ne sont pas tous considérés comme des nouveaux animaux de compagnie mais il existe tout de même quelques bestioles domestiques à l’image des phasmes et des mygales.

La particularité de posséder des NAC

En terme d’agrément, un NAC entraîne plus de complications que les animaux domestiques courants dans certains domaines. Par exemple, un vétérinaire pour NAC revient plus cher et se fait plus rare qu’un vétérinaire classique. Bien que de plus en plus d’étudiants se spécialisent dans ce domaine, quelques recherches sont requises pour en dénicher un.

Dans le même registre, les formules d’assurance pour les NAC ne comptent pas parmi les plus courantes car les soins dédiés à ces animaux demeurent plus onéreux et plus complexes que ceux pour un chat par exemple.

Les différentes catégories de NAC
La particularité de posséder des NAC