Assistante vétérinaire : le bras droit du vétérinaire !

Le métier d’assistant vétérinaire, appelé également auxiliaire vétérinaire, consiste à assister et à apporter son soutien au vétérinaire. C’est le poste idéal pour ceux qui aiment les animaux, mais aussi le contact humain. Il y a deux sortes d’assistant vétérinaire dont l’ASV ou auxiliaire spécialisé vétérinaire et l’AVQ ou auxiliaire vétérinaire qualifié. Les deux occupent le poste de bras droit du vétérinaire.

Le métier d’assistant vétérinaire

Qu’il s’agisse d’AVQ ou d’ASV, l’auxiliaire ou assistant vétérinaire aide le praticien dans ses tâches quotidiennes. La seule différence, c’est que l’ASV est plus expérimenté et qualifié comparé à l’AVQ.

Le métier d’assistant vétérinaire consiste à gérer à la fois des tâches médicales et des tâches liées à la réception (accueil, renseignement, etc.). Un ASV, en tant que bras droit du vétérinaire, l’assiste également dans la gestion du cabinet en jouant le rôle de secrétaire. Le métier se fait dans un cabinet ou dans une clinique privée. L’assistant vétérinaire travaille en général en ville.

Les missions d’assistant vétérinaire

Les missions de l’assistant vétérinaire sont nombreuses. Il y a la gestion de l’accueil clientèle. Vous allez donc vous occuper de la réception, mais aussi de l’information. Vous pouvez conseiller, informer ou orienter les personnes qui arrivent dans le cabinet ou la clinique.

Vous aurez aussi pour mission les tâches de secrétariat dont la réception et l’émission d’appel, la gestion de l’agenda du vétérinaire, les rendez-vous, la gestion des dossiers clients, les courriers et courriels, etc.

L’assistance joue aussi quelques tâches logistiques. Vous serez en charge de la gestion des stocks ainsi que de l’approvisionnement en médicaments. Sinon, vous allez aussi jouer des rôles commerciaux. Vous pourrez être amené à prescrire des produits d’hygiène, de soin et autres aux clients.

Ensuite, il y a les missions médicales. Vous devrez soutenir le vétérinaire en l’assistant dans les interventions (chirurgies, soins, etc.). Vous devez également surveiller l’animal à soigner jusqu’à son réveil, observer les monitorings et réaliser les analyses en laboratoire.

Les formations nécessaires

Il est possible de devenir assistant vétérinaire qualifié ou AVQ en suivant une formation d’un an. Pour suivre cette formation, il faut un CAP. Vous pouvez aussi devenir assistant vétérinaire en ayant un niveau bac. Ce niveau vous permet de suivre une formation de 2 ans en tant qu’auxiliaire spécialisé vétérinaire ou ASV.

Les mineurs n’ont pas accès aux formations destinées aux auxiliaires vétérinaires suite à la radioprotection et à la réglementation en vigueur. Le titre officiel d’auxiliaire vétérinaire est délivré par l’APFORM (ancien GIPSA). Les formations menées auprès des organismes de formations diverses permettent d’acquérir un certificat et non un titre.

Pour veiller aux bonnes conditions des animaux : devenez agent animalier en refuge !
Soigneur animalier : pour être au plus près des animaux !