Premiers secours pour les chats : Équipement d’urgence

Que les chats aient un petit accident ou un gros accident : en cas d’urgence, vous devez rester calme et donner les premiers soins. Plus la préparation est bonne, moins les dégâts sont importants. Vous trouverez ici les accessoires qui ne doivent pas manquer dans la maison d’un propriétaire de chat.

On dit que les chats ont sept vies, ce qui peut inciter nos petites pattes de velours à mettre l’une d’entre elles en jeu de temps en temps. Les premiers secours peuvent alors sauver la vie des chats. Vous serez bien préparé aux situations d’urgence grâce au matériel suivant :

Livres de premiers secours : savoir quoi faire en cas d’urgence

En cas d’urgence, chaque minute compte. Quand les choses se compliquent : les livres de premiers secours vous aideront à savoir comment réagir et prendre soin de votre chat dans diverses situations d’urgence, jusqu’à ce que le vétérinaire arrive et prenne la relève. Important : vous devez lire les livres de temps en temps au préalable. Cela vous donnera une vue d’ensemble. Si vous ne commencez à soigner votre chat qu’en cas d’urgence aiguë, vous risquez de perdre un temps précieux.

Très important : la trousse de premiers secours

Avec une trousse de premiers secours pour chats, les petites et grandes blessures peuvent être traitées rapidement. Elle ne doit pas manquer dans aucun ménage d’animaux et doit être conservée dans un endroit où elle peut être trouvée rapidement. La version simple contient des ustensiles pratiques tels que des pansements, des compresses pour les plaies, des pinces à tiques et des tampons pour calmer le chat : les gouttes d’urgence contiennent un mélange spécial de fleurs de Bach, que de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie ne jurent que par elles. Leurs ingrédients sont conçus pour aider les chats qui sont soumis à un stress extrême en raison d’un accident ou d’un choc. Ils calment les nerfs et renforcent l’endurance. Mais ce n’est pas tout : des gouttes d’urgence peuvent également être données aux chats qui ont peur du vétérinaire.

Prêt pour le vétérinaire : la boîte de transport

La boîte de transport de votre chat doit être prête pour l’urgence. Elle doit être suffisamment grande, facile à fermer et à ouvrir par le haut et par l’avant. Conseil : pour éviter un stress supplémentaire, habituez votre chat à la boîte lorsqu’il est encore un chaton. Utilisez pour cela la curiosité naturelle et l’instinct de jeu de l’animal. Il suffit de mettre une couverture en peluche et quelques friandises dans la boîte de transport. Laissez-la ouverte dans l’appartement pendant quelques jours. Tôt ou tard, le chat se rendra de lui-même dans ce “repaire” inhabituel.

Premiers secours pour les chats : conseil important pour l’urgence

Pour pouvoir réagir rapidement en cas d’urgence, il est préférable de faire une petite liste téléphonique. En plus des numéros de téléphone fixe et mobile de votre vétérinaire, notez le service d’urgence de votre État et l’association de protection des animaux qui paie pour les animaux trouvés. Sur un site web, vous trouverez les adresses en ligne de l’association vétérinaire de votre région, où sont répertoriés les numéros correspondants. Pour tout trouver dans l’excitation, vous devriez avoir la liste téléphonique dans votre portefeuille ou l’épingler sur le tableau d’affichage.

Propriétaire de chat : gare aux insectes

Les mois d’été sont les mois de sortie des insectes de toutes sortes : frelons, guêpes et aussi abeilles. Ils vont attirer vos redoutables prédateurs, mais les représailles ne se font pas attendre. Une piqûre d’abeille sur votre chat pourra donc lui causer des douleurs, inflammations et gonflements qui lui seront désagréables, bien que temporaires. On vous conseille, cependant, d’apprendre à reconnaître ces piqûres et de savoir quelle attitude adopter si cela arrive.

Bien que souvent bénigne, une piqûre peut être ressentie par votre félin et lui causer quelques douleurs. Un chat peut également être allergique à la piqûre d’une abeille. C’est pourquoi il vous faudra être attentif dans le cas où votre compagnon est un tantinet fugueur et a pour habitude d’aller chasser dans votre jardin. Une piqûre d’insecte ne se remarquera peut-être pas dans le pelage de votre chat, surtout si vous avez choisi d’adopter un chat à poil long tel qu’un Persan ou un Maine coon. Cela se remarquera cependant si vous prêtez attention aux changements de comportement de votre chat.

Comment repérer une piqûre d’abeille ?

Si votre chat commence à se frotter la patte ou la tête, à se mordiller, se lécher, ou que vous remarquez un gonflement sur sa peau, il se peut fortement que cela soit dû à une piqûre. Prêtez également attention aux autres signes inhabituels : un miaulement peut avoir plusieurs significations et peut être un message adressé par votre minou. Il peut parfois être encore possible de retrouver l’assaillant de votre chat, veillez à vérifier les alentours dès que vous remarquez cette blessure. Cela vous permettra d’adapter les soins pour la peau de votre chat.

Si la piqûre provient d’une abeille, sachez que ces insectes ont tendance à créer chez les chats des inflammations plus importantes et douloureuses. En effet, ils vont libérer leur venin sous la peau de votre compagnon lorsqu’ils se sentent attaqués. Les abeilles ont pour particularité de laisser leur dard sur leurs victimes, le conseil sera donc de vérifier que le dard est bien retiré de la peau de votre félin afin que l’inflammation puisse être soulagée avec un gel calmant.

Comment retirer le dard d’une abeille ?

Il n’est pas recommandé de tenter d’extraire le dard à la main ou avec un objet tel qu’une pince à épiler. En effet, le dard pourrait encore être accroché au sac à venin de l’abeille et vous risqueriez donc de faire sortir un peu plus de venin de celui-ci. Le conseil sera de tenter d’appuyer doucement sur la zone présente autour de la piqûre avec votre ongle. Cela permettra de retirer le dard sans y toucher. Néanmoins, votre chat pourrait ne pas vouloir se laisser faire. N’hésitez pas à demander de l’aide pour le délivrer au plus vite et le laisser retourner à ses aventures.

Comment soulager le chat ?

En cas de gonflement, on vous recommande d’appliquer un glaçon sur la plaie, à travers un tissu ou un sac de glace. Cela permettra de dégonfler la plaie, mais soulagera également votre chat. Il existe aussi des produits spéciaux pour soulager les piqûres chez les animaux, si votre animal sort souvent cela peut valoir la peine d’investir. Il est également recommandé de désinfecter la plaie et de surveiller son évolution. Si votre chat semble souffrir, consultez un vétérinaire, qui saura vous conseiller.

Attention aux complications

Certaines piqûres peuvent être impressionnantes, notamment lorsqu’elles provoquent un gonflement, mais ne sont généralement pas grave : en quelques heures tout revient à la normale. Néanmoins il faut se montrer très prudent lorsque l’animal a été piqué à la bouche ou à la gorge, ou si des gonflements apparaissent dans ces zones après une piqûre, car ils risquent de créer une gêne respiratoire. Il faut dans ces cas aller rapidement voir le vétérinaire.

Il en est de même si votre chat fait une réaction allergique ou qu’il a de multiples piqûres. Des signes comme des difficultés à respirer, une salivation excessive, des vertiges, des vomissements ou des diarrhées doivent vous alerter. Emmenez là aussi très vite votre chat chez le vétérinaire, qui saura lui donner un traitement adapté.

Les 6 parasites de chats les plus courants : faisons le point
Chien en promenade d’automne : rester à l’écart des châtaignes