Nourrir correctement les chats : ce que vous devez prendre en considération

La façon dont vous nourrissez correctement votre chat dépend principalement des circonstances dans lesquelles se trouve votre animal. Parce que la quantité et la nature des aliments dont votre patte de velours a besoin varient selon les personnes. Quelques conseils importants peuvent aider à protéger votre chat contre les symptômes de surpoids ou de carence.

Ce n’est que si vous nourrissez correctement votre chat qu’un développement sain et heureux de votre partenaire animal est possible ; une mauvaise alimentation peut entraîner de graves problèmes de santé. Si vous n’êtes pas sûr du régime alimentaire de votre chat, vous devez toujours consulter votre vétérinaire. Sinon, les conseils suivants vous seront déjà utiles.

Nourrissez le chat correctement : exigences individuelles

Le choix de la bonne nourriture dépend entre autres de l’âge de votre patte de velours. Par exemple, les chatons ont besoin d’une alimentation différente de celle des personnes âgées de plus de huit ans, car les besoins en nutriments sont différents. Il est ici important de faire attention à la bonne composition. Pour en savoir plus, consultez les guides : “aliments pour jeunes chats” : ce à quoi vous devez faire attention” et “une nourriture correcte pour les vieux chats : l’état de santé décide”. L’activité de l’animal est également déterminante pour le type et la quantité de nourriture. Un chat d’extérieur en liberté peut manger plus qu’un chat domestique.

Veillez toujours à ce que votre chat soit en bonne santé, car les animaux qui s’ennuient ou qui sont stressés mangent même s’ils n’ont pas vraiment faim, ce qui entraîne souvent un surpoids. Conseil : laissez votre animal “travailler” pour sa nourriture en la gagnant en jouant. Cela crée de la variété et de l’exercice. Servez toujours la nourriture pour chats à température ambiante, jamais directement du réfrigérateur. Les tigres de chambre ne tolèrent pas les aliments trop froids et ne sont pas acceptés aussi facilement.

À quelle fréquence le nourrissez-vous ?

De nombreux propriétaires de chats se demandent : à quelle fréquence doit-on nourrir un chat ? Cela dépend également de l’âge et de l’activité du lion de salon. Il est important que vous adaptiez l’alimentation du prédateur au comportement naturel de la proie du chat. Cela signifie que plusieurs petits repas par jour valent mieux qu’un seul gros. Nourrissez-vous plusieurs fois par jour, environ deux ou trois fois, et n’hésitez pas à fournir un petit repas du soir pour maintenir le métabolisme.

L’environnement doit aussi être correct

Bien nourrir un chat signifie également mettre en place un lieu d’alimentation permanent auquel il peut s’habituer. Choisissez un endroit non perturbé, à l’abri des courants d’air, où le chat se sent en sécurité. Les bols doivent toujours être propres. Les pattes de velours particulièrement pointilleuses lèvent le nez sur les résidus de nourriture ou même de détergent. Bien sûr, le bol d’eau ne doit pas manquer. Mais il n’a pas sa place à proximité immédiate du lieu d’alimentation.

Les chats ont l’habitude de marcher un peu jusqu’à leur “mare”. Par conséquent, gardez au moins quelques mètres de distance par rapport au lieu d’alimentation. Des heures régulières d’alimentation sont également importantes pour les chats d’extérieur. Ils viennent aussi de très loin pour se procurer leur nourriture à l’heure habituelle.

Combien faut-il de repas par jour ?

Commençons par la base, car vous aurez beau acheter une nourriture saine, si vous lui donnez trop ou pas assez à manger, cela ne lui apportera aucun bénéfice.

  • Jusqu’à trois ou quatre mois, le nombre idéal de repas est de trois par jour.
  • Après huit mois, on peut s’en tenir à deux repas.

Toutefois, il est parfaitement possible de ne donner qu’un seul repas si des problèmes pratiques vous y obligent. Par ailleurs, si vous le nourrissez avec des aliments secs, le chat pourra aussi manger la ration à son rythme durant la journée. Vous pourrez tester de lui donner de la nourriture en continue à volonté s’il ne se goinfre pas. C’est une solution à tester mais n’oubliez pas de bien suivre sa prise de poids car il pourrait devenir obèse s’il ne sait pas se rassasier.

Faut-il tenir compte de son âge et de son mode de vie ?

 L’âge, le mode de vie de votre chat et le fait qu’il soit castré ou non, sont autant d’éléments à prendre en considération pour son alimentation. En période de croissance, le chaton a des exigences nutritionnelles (en quantité et en qualité) supérieures à celles d’un chat adulte. Il a besoin :

  • d’un apport élevé en protéines pour favoriser un développement harmonieux de son organisme (musculature, ossature, organes),
  • de matières grasses en quantité suffisante pour couvrir ses besoins énergétiques,
  • d’un apport en minéraux (calcium et phosphore) indispensable à une bonne formation osseuse,
  • de vitamines, utiles aux fonctions vitales.

Par ailleurs, lorsque le chat a atteint l’âge adulte, vous devez établir un régime fait de compromis entre les exigences nutritionnelles et sa légendaire gourmandise, afin de lui permettre d’avoir un bon équilibre et une bonne “hygiène de vie”, pourrait-on dire. Vous lui donnerez de la viande et du poisson, bien sûr, mais en quantité raisonnable. Vous y ajouterez des céréales et des légumes. Vous pouvez aussi utiliser tout simplement des aliments préparés, dans les quantités indiquées par les fabricants.

II faut également savoir qu’un chat casanier dépense peu de calories, Quant au chat castré, son métabolisme étant modifié pendant les quatre à six mois qui suivent l’opération, il est bon de diminuer sa ration alimentaire. Enfin, lorsque le chat est âgé, il convient de réduire et d’aménager sa ration : moins de protéines et de sels minéraux, plus de fibres et de vitamines

Tous ces éléments ont été pris en compte dans l’alimentation préparée, alors rassurez-vous, votre chat a de beaux jours devant lui. Il peut, en effet, vivre en bonne santé pendant près de vingt ans.

Nourrir les chats trop maigres : conseils

Changer de texture

Vous le savez, les chats sont particulièrement difficiles en matières de nourriture. Ainsi, il suffit que votre matou ait perdu l’appétit durant quelque temps pour n’avoir plus le goût à rien. Dans ce cas, n’hésitez pas à varier les textures et les goûts de ses aliments !

Toutefois, veillez à l’habituer progressivement à sa nouvelle alimentation. Pour cela, ajoutez petit à petit la nouvelle nourriture à l’ancienne jusqu’à la remplacer complètement.

Choisir des aliments riches en calories

Pour faire prendre rapidement du poids à votre chat, une alimentation riche en calories est recommandée. Généralement, la nourriture pour chaton est plus calorique que celle pour chat adulte. En effet, elle contient plus de protéines et de matières grasses. Elle est notamment recommandée pour les chats âgés qui ont perdu beaucoup de poids.

Mais il existe aussi des marques qui ont conçu des aliments caloriques pour adulte. Pour savoir laquelle choisir, n’hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire.

Alterner nourriture humide et nourriture sèche

Les boîtes pour chats sont plus appréciées par nos amis félins. Ainsi, n’hésitez pas à en donner à votre chat plusieurs fois par jour. En revanche, veillez à lui donner également des croquettes, ces dernières étant généralement plus caloriques.

Opter pour des aliments de qualité

Afin de faire prendre du poids à votre chat, vous devez vous tourner vers des marques de qualité. En effet, ces dernières, malgré leur coût parfois exorbitant, conçoivent leurs produits avec des aliments de qualité supérieure. Or, ce n’est pas le cas des marques premier prix ou de supermarché.

Adopter l’huile de poisson

Si votre chat n’est pas un grand gourmand, il peut avoir besoin d’aide pour retrouver l’appétit. Dans ce cas, n’hésitez pas à verser chaque jour dans sa gamelle de nourriture un filet d’huile de poisson (huile de saumon, de thon). En effet, les huiles aident à la prise de poids car elles contiennent une quantité importante de calories et de matières grasses.

Lui donner des friandises

Pour que votre chat se remplume un peu, une alimentation équilibrée est nécessaire. Mais vous pouvez également lui donner de temps en temps des friandises. Il peut s’agir d’un petit bout de fromage ou encore du pot de yaourt à lécher. Mais attention, n’en abusez pas non plus, sinon il risquerait de tomber malade, voire même de devenir trop gros !

Chien en promenade d’automne : rester à l’écart des châtaignes
L’importance de la socialisation des chiots avec les humains et les animaux