Dois-je vermifuger mon chat ou mon chien ?

Beaucoup de maîtres demandent si le vermifuge est obligatoire ou non. Il est important de savoir que la contourner pourrait faire souffrir votre chat ou votre chien. Bien évidemment, le propriétaire de l’animal peut également subir les conséquences des maladies qui peuvent arriver aux animaux domestiques. En quoi le vermifuge est-il utile ?

Pourquoi faire un recours au vermifuge ?

Vous ne savez jamais comment le vers arrivent-ils à infecter un chien ou un chat ? Lorsque votre animal domestique prend contact avec le milieu extérieur, il est possible de dire qu’il est exposé au danger. Et même en restant à domicile, les parasites peuvent, quand même, les attaquer. Si vermifuger un animal domestique se fait trop tard, préparez-vous à ce que les troubles digestifs lui causent des diarrhées, des vomissements, un amaigrissement avec le ventre gonflé, une perte d’autonomie. Si l’animal concerné est un chiot ou un chaton, les infections ne lui permettent pas de grandir normalement. Mais le plus grave est que ces parasites peuvent atteindre les organes vitaux tels les yeux, les poumons et, surtout, le cœur. Ainsi, ne pas faire le vermifuge pourrait mener votre animal à la mort.

À quel moment le vermifuge doit-il se faire ?

Attention, car même si le chien et le chat ont un traitement en commun, certains détails les différencient. Sachez, tout d’abord, que les chiens et les chatons sont très fragiles et, donc, peuvent-être facilement contaminés par les infections via la femelle qui les allaites ou par son placenta. De ce fait, il faut vermifuger un animal toutes les 2 semaines jusqu’à ce qu’il atteigne son deuxième mois. Concernant les animaux adultes, le vermifuge se fait tous les 3 mois, soit 4 fois par an. Bien sûr, il faudra respecter les traitements régulièrement si vous voulez que votre animal reste en bonne forme. Toutefois, sachez que si pour un chien, le vermifuge est un moyen préventif, il est curatif pour le chat.

Éviter les maladies apportées parasites

Beaucoup d’actions est liées à la protection de votre animal domestique si vous souhaitez qu’aucun malheur digestif, causé par des vers, ne lui arrive. Certaines sortes de parasites peuvent-être transmises à l’Homme et à ses enfants s’ils ne prêtent pas assez d’attention de vermifuger un animal. Comme les parasites proviennent des débris et des déchets, faites en sorte que votre animal et l’endroit qui vous entoure soient nettoyés le plus souvent possible. Cela vaut aussi pour les humains ; lavez-vous les mains après s’être mis en contact avec votre animal. Débarrassez-vous, également des bestioles qui favorisent la contamination comme les grenouilles, les escargots, les limaces, etc., et évitez de donner des abats crus à votre animal de compagnie.

Les 6 parasites de chats les plus courants : faisons le point
Chien en promenade d’automne : rester à l’écart des châtaignes